La cosmogonie d'Urantia

Sie sind hier:  Home > 3. L'HISTOIRE D'URANTIA > 119. Les Effusions du Christ Micaël

119.  Les Effusions du Christ Micaël

LA COSMOGONIE D'URANTIA  -  FASCICULE 119. LES EFFUSIONS DU CHRIST MICAEL

CHEF des Étoiles du Soir de Nébadon, je suis affecté à Urantia par Gabriel avec la mission de révéler l'histoire des sept effusions de Micaël de Nébadon, Souverain de cet univers; mon nom est Gavalia. Au cours de cette présentation, je m'en tiendrai strictement aux limitations imposées par mon mandat.

L'attribut d'effusion est inhérent aux Fils Paradisiaques du Père Universel. Dans leur désir d'approcher de près les expériences de la vie des créatures qui leur sont subordonnées, les Fils Paradisiaques des divers ordres reflètent la nature divine de leurs parents du Paradis. Le Fils Éternel de la Trinité du Paradis a montré la voie dans cette pratique en s'effusant sept fois sur les sept circuits de Havona à l'époque de l'ascension de Grandfanda et des premiers pèlerins du temps et de l'espace. Le Fils Éternel continua à s'effuser sur les univers locaux du temps et de l'espace en la personne de ses représentants, les Fils Micaëls et les Fils Avonals.

Quand le Fils Éternel effuse un Fils Créateur sur un univers local à l'état de projet, ce Fils Créateur assume la pleine responsabilité de parachever, de contrôler, et de pacifier le nouvel univers; il fait à la Trinité éternelle le serment solennel de ne pas assumer la pleine souveraineté de la nouvelle création avant que ses sept effusions sous forme de créatures n'aient été achevées avec succès et confirmées par les Anciens des Jours ayant juridiction sur le superunivers intéressé. Cette obligation est acceptée par chaque Fils Micaël qui se porte volontaire pour sortir du Paradis et entreprendre la création et l'organisation d'un univers local.

Le but de ces incarnations sous forme de créatures est de permettre aux créateurs de devenir des souverains sages, compatissants, justes, et compréhensifs. Les Fils divins sont naturellement justes, mais ils deviennent intelligemment miséricordieux à la suite de leurs expériences successives d'effusion. Ils ont spontanément de la miséricorde, mais ces expériences les font devenir encore plus miséricordieux et d'une nouvelle manière. Les effusions sont les dernières étapes de leur éducation et de leur formation pour la tâche sublime de gouverner les univers locaux dans la divine droiture et par un juste jugement.

Bien que ces effusions apportent de nombreux avantages accessoires aux divers mondes, systèmes, et constellations, ainsi qu'aux différents ordres d'intelligences universelles quelles touchent et quelles améliorent, leur destination primordiale reste néanmoins de parachever la formation personnelle et l'éducation universelle d'un Fils Créateur lui-même. Ces effusions ne lui sont pas indispensables pour diriger un univers local d'une manière sage, juste, et efficace, mais elles lui sont absolument nécessaires pour savoir administrer d'une manière équitable, miséricordieuse, et compréhensive cette création qui fourmille de formes de vie variées et de myriades de créatures intelligentes mais imparfaites.

Les Fils Micaëls commencent leur travail d'organisation d'un univers local avec une juste et complète sympathie pour les divers ordres d'êtres qu'ils ont créés. Ils ont de vastes réserves de miséricorde pour toutes ces créatures si différentes, et même de la pitié pour celles qui s'égarent et s'enfoncent dans un bourbier creusé par elles-mêmes. Mais les Anciens des Jours estiment que ces dons de justice et de droiture ne suffisent pas. Ces dirigeants trins des superunivers ne confirmeront jamais un Fils Créateur comme Souverain d'un univers local avant qu'il n'ait réellement acquis le point de vue de ses propres créatures par une expérience effective dans l'ambiance de leur existence et sous une forme semblable à elles. De cette manière, les Fils deviennent des chefs plus avisés et compréhensifs; ils parviennent à connaître les divers groupes sur lesquels ils règnent et exercent une autorité universelle. Par une expérience vivante, ils possèdent une miséricorde pratique, un jugement équitable, et la patience née de l'existence d'une créature expérientielle.

L'univers local de Nébadon est maintenant gouverné par un Fils Créateur qui a parachevé son service d'effusions. Il règne avec une juste et miséricordieuse suprématie sur tous les vastes royaumes de son univers en voie d'évolution et de perfectionnement. Micaël de Nébadon est la 611.121ième effusion du Fils Éternel sur les univers du temps et de l'espace, et il a commencé l'organisation de votre univers local il y a environ quatre cent milliards d'années. Micaël s'est préparé à sa première aventure d'effusion à peu près à l'époque où Urantia prenait sa forme actuelle, il y a un milliard d'années. Ses effusions ont eu lieu à des intervalles d'environ cent cinquante millions d'années, la dernière prenant place sur Urantia il y a dix neuf cents ans. Je vais maintenant décrire la nature et le caractère de ces effusions aussi complètement que mon mandat me le permet.

1. -- LA PREMIÈRE EFFUSION

Ce fut un événement solennel sur Salvington, il y a presque un milliard d'années, quand l'assemblée des chefs et des administrateurs de l'univers de Nébadon entendit Micaël annoncer que son frère aîné Emmanuel assumerait bientôt l'autorité dans Nébadon, tandis que lui (Micaël) s'absenterait pour une mission inexpliquée. Nulle autre proclamation ne fut faite au sujet de cette opération, sauf dans le message d'adieu télédiffusé aux Pères des Constellations, qui disait entre autres instructions: « Pendant cette période, je vous place sous la garde et les soins d'Emmanuel, tandis que je vais exécuter le commandement de mon Père du Paradis ».

Après avoir ainsi transmis ses adieux, Micaël apparut sur le terrain de départ de Salvington, exactement comme en bien des occasions antérieures où il s'était préparé a partir pour Uversa ou pour le Paradis, mais cette fois il y vint seul. Il termina son allocution de départ par les paroles suivantes: « Je vous quitte seulement pour une courte période. Je sais que beaucoup d'entre vous souhaiteraient m'accompagner, mais vous ne pouvez venir là où je vais. Vous ne pouvez exécuter ce que je suis sur le point d'accomplir. Je pars faire la volonté des Déités du Paradis, et quand j'aurai terminé ma mission et acquis cette expérience, je reprendrai ma place parmi vous ». Ayant ainsi parlé, Micaël de Nébadon disparut de la vue de tous ceux qui étaient rassemblés et ne réapparut pas pendant vingt années du temps standard. Dans tout Salvington, seuls Emmanuel et la Divine Ministre savaient ce qui se passait, et l'Union des Jours ne partagea son secret qu'avec le chef exécutif de l'univers, Gabriel, la Radieuse Étoile du Matin.

Tous les habitants de Salvington et ceux qui demeuraient sur les mondes-sièges des constellations et des systèmes se réunirent autour de leurs stations réceptrices respectives de renseignements universels, espérant recevoir une indication sur la mission et le lieu de séjour du Fils Créateur. Ils ne reçurent pas de message significatif avant le troisième jour qui suivit le départ de Micaël. Ce jour-là, on enregistra sur Salvington, en provenance de la sphère Melchizédek, siège de cet ordre dans Nébadon, une communication décrivant simplement l'opération suivante, extraordinaire et sans précédent: «Aujourd'hui à midi est apparu sur l'aire d'atterrissage de ce monde un étrange Fils Melchizédek, qui n'est pas de notre nombre, mais qui est entièrement semblable aux membres de notre ordre. Il était accompagné d'un omniaphin solitaire titulaire d'une procuration régulière d'Uversa, qui présenta des instructions adressées à notre chef de la part des Anciens des Jours avec l'accord d'Emmanuel de Salvington. Elles ordonnaient que ce nouveau Fils Melchizédek fût reçu dans notre ordre et affecté au service de secours d'urgence des Melchizédeks de Nébadon. Les instructions ont été données en conséquence et la chose est faite ».

C'est à peu près tout ce qui se trouve dans les archives de Salvington au sujet de la première effusion de Micaël. Rien n'y apparaît plus pendant un siècle du temps d'Urantia, après quoi est inscrit le fait du retour de Micaël reprenant sans l'annoncer la direction des affaires de Nébadon. On peut toutefois trouver sur le monde Melchizédek une étrange inscription, un récit du service de cet exceptionnel Fils Melchizédek du corps de secours d'urgence de cet âge. Cette inscription est conservée dans un modeste temple situé actuellement devant la façade de la demeure du Père Melchizédek. Elle comprend la narration des services de ce Fils Melchizédek transitoire durant son affectation à vingt-quatre missions d'urgence dans l'univers. Cette inscription, que j'ai relue tout récemment, se termine comme suit:

Aujourd'hui à midi, sans avertissement préalable et en présence seulement de trois de nos frères, ce Fils visiteur de notre ordre a disparu comme il était venu, accompagné simplement d'un omniaphin solitaire. Cette inscription se termine maintenant par la confirmation que ce visiteur a vécu comme un Melchizédek. Semblable à un Melchizédek, il a travaillé comme tel et fidèlement accompli toutes ses missions en tant que Fils de notre ordre affecté aux secours d'urgence. Par consentement universel, il est devenu chef des Melchizédeks parce qu'il a gagné notre amour et notre adoration par sa sagesse incomparable, son amour suprême, et sa splendide consécration à ses devoirs. Il nous a aimés, il nous a compris, il a servi avec nous, et nous sommes pour toujours ses loyaux et dévoués compagnons Melchizédeks, car cet étranger sur notre monde est maintenant devenu pour l'éternité un ministre universel de nature Melchizédek ».

C'est tout ce qu'il m'est permis de vous raconter sur la première effusion de Micaël. Bien entendu, nous comprenons pleinement que l'étrange Melchizédek qui servit avec les Melchizédeks il y a un milliard d'années n'était autre que Micaël incarné pendant la mission de sa première effusion. Les archives ne spécifient pas que cet unique et efficace Melchizédek était Micaël, mais on croit universellement qu'il l'était. Il est peu probable que l'affirmation concrète de ce fait puisse se trouver en dehors des archives de Sonarington, et nous n'avons pas accès aux documents de ce monde secret. C'est seulement sur ce monde sacré des Fils divins que l'on connaît entièrement les mystères de l'incarnation et de l'effusion. Nous connaissons tous les faits des effusions de Micaël, mais nous ne comprenons pas comment ils se sont produits. Nous ne savons pas comment le chef d'un univers, le créateur des Melchizédeks, peut si soudainement et si mystérieusement devenir l'un d'eux, vivre parmi eux comme tel, et travailler pendant cent ans comme un Fils Melchizédek. Cependant, c'est ce qui est arrivé.

2. -- LA SECONDE EFFUSION

Durant près de cent cinquante millions d'années après l'effusion Melchizédek de Micaël, tout alla bien dans l'univers de Nébadon, puis des troubles commencèrent à poindre dans le système 11 de la constellation 37. Ces troubles impliquaient un malentendu avec un Fils Lanonandek, un Souverain Systémique qui avait été jugé par les Pères de la Constellation avec approbation du Fidèle des Jours, conseiller du Paradis pour cette constellation. Le Souverain Systémique protestataire n'avait pas entièrement accepté le verdict. Après plus de cent ans de mécontentement, il entraîna ses associés dans une rébellion contre la souveraineté du Fils Créateur. Cette rébellion compta parmi les plus étendues et les plus désastreuses qui aient jamais été suscitées dans l'univers de Nébadon; elle est jugée et terminée depuis longtemps par l'action des Anciens des Jours d'Uversa.

Lutentia, le Souverain Systémique rebelle, régna autocratiquement sur la planète de son quartier général pendant plus de vingt années du temps standard de Nébadon. Après cela les Très Hauts, avec l'approbation d'Uversa, ordonnèrent sa mise à l'écart et prièrent les dirigeants de Salvington de désigner un nouveau Souverain Systémique pour prendre en charge ce système de mondes habités troublé et déchiré de conflits.

En même temps que cette requête était reçue sur Salvington, Micaël lança la seconde de ces extraordinaires proclamations d'intention de s'absenter du siège de l'univers dans le but de « faire ce que demande mon Père du Paradis ». Il promit de « revenir au moment approprié » et concentra toute l'autorité entre les mains de son frère du Paradis, Emmanuel, l'Union des Jours.

Ensuite, par la même technique observée au moment de son départ pour l'effusion Melchizédek, Micaël prit à nouveau congé de la sphère de son quartier général. Trois jours après ce congé inexpliqué, un nouveau membre inconnu apparut dans le corps de réserve des Fils Lanonandeks primaires de Nébadon, à midi, et sans avoir été annoncé. Il était accompagné d'un tertiaphin solitaire titulaire d'une procuration régulière des Anciens des Jours d'Uversa, confirmée par Emmanuel de Salvington, et ordonnant que ce nouveau Fils fût affecté au système 11 de la constellation 37 comme successeur de Lutentia détrôné, et avec pleine autorité en tant que Souverain Systémique adjoint en attendant la nomination d'un nouveau souverain en titre.

Pendant plus de dix-sept ans du temps de Nébadon, ce chef temporaire étrange et inconnu administra les affaires et jugea sagement les différends de ce système local troublé et démoralisé. Nul Souverain Systémique ne fut jamais plus ardemment aimé ni aussi généralement honoré et respecté. Le nouveau chef mit de l'ordre avec justice et miséricorde dans ce système turbulent, tout en apportant assidûment son ministère à tous ses sujets. Il offrit même à son prédécesseur rebelle le privilège de partager le trône d'autorité s'il voulait seulement faire des excuses à Emmanuel pour ses incartades, mais Lutentia dédaigna ces offres de miséricorde. Il savait bien que l'étrange et nouveau Souverain Systémique n'était autre que Micaël, précisément le chef universel qu'il avait si récemment défié. Par contre, des millions de ses partisans déçus et trompés acceptèrent le pardon du nouveau chef, connu à cette époque sous le nom de Souverain Sauveur du système de Palonia.

Vint alors le jour mémorable où arriva le nouveau Souverain Systémique attitré, désigné par les autorités de l'univers comme successeur permanent de Lutentia détrôné. Tout Palonia pleura le départ du chef systémique le plus noble et le plus bienveillant que Nébadon eût jamais connu. Il était aimé dans tout le système et adoré par ses compagnons de tous les groupes de Fils Lanonandeks. Il ne partit pas sans cérémonie. Une grande manifestation de sympathie fut arrangée lorsqu'il quitta le quartier général systémique. Même son prédécesseur égaré lui envoya le message suivant: « Tu es juste et droit dans toutes tes voies. Bien que je continue à rejeter la règle du Paradis, je suis forcé d'avouer que tu es un administrateur équitable et miséricordieux ».

Alors le chef temporaire du système rebelle prit congé de la planète de son bref séjour administratif. Trois jours après, Micaël réapparaissait sur Salvington et reprenait la direction de l'univers de Nébadon. La troisième proclamation d'Uversa ne tarda pas à suivre pour annoncer que la souveraineté et l'autorité de Micaël recevaient une promotion juridique. La première proclamation avait été faite au moment de son arrivée dans Nébadon, la seconde avait été publiée peu après le parachèvement de l'effusion Melchizédek, et celle-ci suivait la fin de la seconde effusion, ou mission Lanonandek.

3. -- LA TROISIÈME EFFUSION

Le conseil suprême de Salvington venait d'achever l'étude d'un appel des Porteurs de Vie de la planète 217 dans le système 87 de la constellation 61, demandant que l'on envoie à leur aide un Fils Matériel. Or cette planète était située dans un système de mondes habités où un autre Souverain Systémique s'était égaré, la seconde rébellion de cet ordre survenue jusque là dans tout Nébadon.

À la demande de Micaël, on garda en suspens la requête des Porteurs de Vie de cette planète en attendant qu'Emmanuel puisse l'étudier et donner son avis. C'était une procédure irrégulière, et je me rappelle bien que nous escomptions quelque chose d'insolite. Nous n'eûmes pas longtemps à attendre. Micaël remit la direction de l'univers entre les mains d'Emmanuel, tandis qu'il confiait le commandement des forces célestes à Gabriel. Ayant ainsi disposé de ses responsabilités administratives, il prit congé de l'Esprit Mère de son univers et disparut du terrain de départ de Salvington exactement comme il l'avait fait en deux occasions antérieures.

Comme on pouvait s'y attendre, un étrange Fils Matériel apparut trois jours après, sans avoir été annoncé, sur le monde-siège du système 87 dans la constellation 61. Il était accompagné d'un seconaphin solitaire, accrédité par les Anciens des Jours d'Uversa, et confirmé par Emmanuel de Salvington. Le Souverain Systémique adjoint nomma immédiatement ce nouveau et mystérieux Fils Matériel Prince Planétaire adjoint du monde 217, et cette désignation fût aussitôt confirmée par les Très Hauts de la constellation 61.

C'est ainsi que ce Fils Matériel unique commença sa carrière difficile sur un monde en quarantaine, sur une planète en sécession et en rébellion située dans un système encerclé, sans aucune communication avec l'univers extérieur; il travailla seul pendant une génération entière du temps planétaire. Ce Fils Matériel du service de secours amena au repentir et fit revenir dans la bonne voie le Prince Planétaire défaillant et tout son état-major. Il fut témoin du retour de la planète au service loyal de la souveraineté du Paradis, telle quelle est établie dans les univers locaux. Au moment approprié, un Fils et une Fille Matériels arrivèrent sur ce monde rajeuni et racheté. Quand ils furent dûment installés comme chefs planétaires visibles, le Prince Planétaire provisoire prit officiellement congé et disparut un jour à midi. Trois jours plus tard, Micaël réapparaissait à sa place accoutumée sur Salvington, et bientôt les télédiffusions du superunivers transmirent la quatrième proclamation des Anciens des Jours annonçant une nouvelle promotion de la souveraineté de Micaël dans Nébadon.

Je regrette de ne pas être autorisé à raconter la patience, la force d'âme, et l'habileté avec lesquelles ce Fils Matériel fit face à des situations éprouvantes sur cette planète perturbée. La réhabilitation de ce monde isolé constitue l'un des chapitres les plus magnifiques et les plus touchants des annales du salut de Nébadon. Vers la fin de cette mission, tous les habitants de Nébadon avaient compris pourquoi leur chef bien-aimé avait choisi de se lancer dans ces effusions répétées en prenant la similitude de quelque ordre subordonné de créatures intelligentes.

Les effusions de Micaël comme Fils Melchizédek, puis comme Fils Lanonandek, et ensuite comme Fils Matériel sont toutes également mystérieuses et inexplicables. Dans chaque cas il apparut soudainement comme un individu pleinement développé du groupe de l'effusion. Le mystère de ces incarnations ne sera jamais connu, sauf de ceux qui ont accès au cercle intérieur des archives sur la sphère sacrée de Sonarington.

Depuis cette merveilleuse effusion comme Prince Planétaire d'un monde isolé en rébellion, jamais aucun des Fils ou Filles Matériels de Nébadon n'a été tenté de se plaindre de son affectation ou de trouver à redire aux difficultés de sa mission planétaire. Les Fils Matériels savent une fois pour toutes qu'ils ont dans le Fils Créateur de leur univers un souverain compréhensif et un ami compatissant, qui a « été en tous points tenté et éprouvé » (1) comme eux-mêmes doivent aussi être tentés et éprouvés.

Chacune de ces missions fut suivie d'une ère de service et de loyauté accrus parmi les intelligences célestes originaires de Nébadon; chacun des âges successifs d'effusion fut caractérisé par un progrès et une amélioration dans toutes les méthodes d'administration de cet univers et dans toutes les techniques de son gouvernement. Depuis l'effusion en question, aucun des Fils ou Filles Matériels n'a jamais participé en connaissance de cause à une rébellion contre Micaël; ils l'aiment et l'honorent trop pour jamais le rejeter consciemment. C'est seulement par des tromperies et des sophismes que des Adams des temps récents ont été égarés par des personnalités rebelles de type supérieur.

  (1) Hébreux II-17.

4. -- LA QUATRIÈME EFFUSION

Ce fut à la fin d'un des périodiques appels nominaux millénaires d'Uversa que Micaël s'occupa de remettre à nouveau le gouvernement de Nébadon entre les mains d'Emmanuel et de Gabriel. Bien entendu, nous nous rappelions ce qui était arrivé dans le passé à la suite d'une telle initiative. Nous nous préparâmes tous à assister à la disparition de Micaël pour sa quatrième mission d'effusion, et il ne nous fit pas attendre longtemps, car il ne tarda pas à se rendre à l'aire de départ de Salvington où nous le perdîmes de vue.

Le troisième jour après cette disparition, nous remarquâmes, dans les télédiffusions universelles destinées à Uversa, une nouvelle significative émanant du quartier général séraphique de Nébadon: « Nous rendons compte de l'arrivée imprévue d'un séraphin inconnu accompagné d'un supernaphin solitaire et de Gabriel de Salvington. Ce séraphin non enregistré possède les qualificatifs de l'ordre de Nébadon et porte des lettres de créance des Anciens des Jours d'Uversa, confirmées par Emmanuel de Salvington. Il se révèle que ce séraphin appartient à l'ordre suprême des anges d'un univers local, et nous l'avons déjà affecté au corps des conseillers instructeurs ».

Pour cette effusion séraphique, Micaël fut absent de Salvington pendant une période de plus de quarante années du temps standard de son univers. Durant cet intervalle, il fut attaché comme conseiller instructeur séraphique, une sorte de poste de secrétaire particulier, à vingt-six maîtres instructeurs successifs, et travailla sur vingt-deux mondes différents. Son affectation finale fut celle de conseiller et d'assistant attaché à la mission d'effusion d'un Fils Instructeur de la Trinité sur le monde 462 du système 84 de la constellation 3 dans l'univers de Nébadon.

Durant,les sept années de cette affectation, ce Fils Instructeur de la Trinité ne fut jamais tout à fait persuadé de l'identité de son associé séraphique. Il est vrai que durant cette période tous les séraphins furent considérés avec un intérêt et un soin particuliers. Nous savions parfaitement que notre Souverain bien-aimé était au loin dans l'univers, sous la forme d'un séraphin, mais nous ne pûmes jamais être certains de son identité. Il ne fut jamais identifié positivement avant l'époque de son attachement à la mission de ce Fils Instructeur de la Trinité. Au cours de cette période, les séraphins suprêmes furent toujours traités avec une sollicitude spéciale, de crainte que l'un de nous ne découvre qu'à son insu il avait été l'hôte recevant le Souverain de l'univers en mission d'effusion sous forme de séraphin. En ce qui concerne les anges, il est donc devenu éternellement vrai que leur Créateur et Chef a été « en tous points tenté et éprouvé dans la similitude d'une personnalité séraphique ».

À mesure que ces effusions successives participèrent davantage de la nature des formes inférieures de la vie universelle, Gabriel fut de plus en plus associé à ces aventures d'incarnation, opérant comme agent de liaison universel entre Micaël en effusion et Emmanuel, chef intérimaire de l'univers local.

Micaël avait passé par l'expérience d'effusion de trois ordres des Fils universels qu'il avait créés: les Melchizédeks, les Lanonandeks, et les Fils Matériels. Ensuite il condescendit à se personnaliser dans la similitude de la vie angélique sous l'aspect d'un séraphin suprême, avant de tourner son attention vers les diverses phases des carrières ascendantes de ses créatures volitives de la forme la plus humble, les hommes évolutionnaires du temps et de l'espace.

5. -- LA CINQUIÈME EFFUSION

Il y a un peu plus de trois cent millions d'années à la manière dont on compte le temps sur Urantia, nous fûmes témoins d'un nouveau transfert d'autorité à Emmanuel, et nous observâmes les préparatifs de départ de Micaël. Cette occasion fut différente des précédentes en ce sens que Micaël annonça son départ pour Uversa, siège du superunivers d'Orvonton. Notre Souverain partit en temps voulu, mais les télédiffusions du superunivers ne mentionnèrent jamais son arrivée auprès des Anciens des Jours. Peu après son départ de Salvington, les télédiffusions d'Uversa firent paraître ce compte rendu significatif: « Il est arrivé aujourd'hui, sans annonce préalable ni numéro d'identité, un pèlerin ascendant d'origine humaine venant de l'univers de Nébadon, confirmé par Emmanuel de Salvington, et accompagné de Gabriel de Nébadon. Cet être non identifié présente le statut d'un véritable esprit, et il a été reçu dans notre communauté ».

Si vous visitiez Uversa aujourd'hui, vous y entendriez raconter l'histoire du temps où Eventod y séjourna, car c'est sous ce nom que fut connu sur Uversa ce pèlerin mystérieux du temps et de l'espace. Cet ascendeur, qui était au moins une splendide personnalité exactement semblable aux ascendeurs du stade spirituel, vécut et travailla sur Uversa pendant onze années du temps standard d'Orvonton. Il reçut les affectations et accomplit les tâches d'un être humain spirituel, en commun avec ses semblables des divers univers locaux d'Orvonton. En « tous points il fut tenté et éprouvé, de même que ses compagnons », et dans toutes les circonstances il se montra digne de la confiance de ses supérieurs, tout en formant le respect et l'admiration loyale de ses compagnons spirituels.

Sur Salvington, nous suivîmes la carrière de ce pèlerin spirituel avec un intérêt extrême, sachant parfaitement par la présence de Gabriel que cet ascendeur modeste et sans numéro d'ordre n'était autre que le chef effusé de notre univers local. Cette première apparition de Micaël incarné dans un rôle humain à un stade élevé d'évolution fut un événement qui passionna et captiva tout Nébadon. Nous avions entendu parler de ces choses, mais maintenant nous pouvions les observer. Micaël apparut sur Uversa comme un homme spirituel pleinement développé et parfaitement entraîné; il continua sa carrière comme tel jusqu'au moment où un groupe d'ascendeurs humains avança d'une étape vers Havona. Il eut alors un entretien avec les Anciens des Jours et prit aussitôt congé d'Uversa, en compagnie de Gabriel, d'une manière soudaine et discrète. Peu après, il apparut à sa place accoutumée sur Salvington.

Ce ne fut pas avant le parachèvement de cette effusion que nous commençâmes à soupçonner que Micaël devait probablement s'incarner dans la similitude de ses divers ordres de personnalités universelles, allant des plus hauts Melchizédeks jusqu'au bas de l'échelle chez les hommes de chair et de sang des mondes évolutionnaires du temps et de l'espace. Vers cette époque, les collèges Melchizédeks commencèrent à enseigner la probabilité que Micaël s'incarnerait un jour comme un homme physique, et l'on se mit à spéculer beaucoup sur les techniques possibles d'une effusion aussi inexplicable. Le fait que Micaël en personne ait joué le rôle d'un ascendeur prêtait un intérêt nouveau et accru à tout le plan de progression des créatures sur la route qui monte à travers les univers locaux et les superunivers.

Cependant, la technique de ces effusions successives resta un mystère. Gabriel lui-même avoue qu'il ne comprend pas la méthode par laquelle un Fils du Paradis, créateur d'un univers, peut à volonté assumer la personnalité et vivre la vie d'une de ses propres créatures subordonnées.

6. -- LA SIXIÈME EFFUSION

Maintenant que tout Salvington était habitué aux préliminaires d'une effusion imminente, Micaël convoqua les hôtes de sa planète-siège et, pour la première fois, exposa le reste du plan d'incarnation; il annonça qu'il devrait bientôt quitter Salvington en vue d'assumer la carrière d'un humain morontiel auprès des Très Hauts Pères sur la planète-siège de la cinquième constellation. Ensuite nous entendîmes pour la première fois l'annonce que sa septième et dernière effusion aurait lieu dans la similitude d'une chair mortelle sur un monde évolutionnaire.

Avant de quitter Salvington pour sa sixième effusion, Micaël adressa une allocution aux habitants rassemblés de la sphère, et partit sous le regard de tous les assistants, accompagné d'un séraphin solitaire et de la Radieuse Étoile du Matin de Nébadon. La direction de l'univers avait de nouveau été confiée à Emmanuel, mais les responsabilités administratives avaient été plus largement réparties.

Micaël apparut au siège de la cinquième constellation comme un humain morontiel de statut ascendant dans la plénitude de ses moyens. Je regrette qu'il me soit interdit de révéler les détails de cette carrière d'un être morontiel non numéroté, car ce fut l'une des époques les plus extraordinaires et stupéfiantes dans les expériences d'effusion de Micaël, sans même en excepter son séjour mouvementé et tragique sur Urantia. Parmi les nombreuses restrictions qui me furent imposées quand j'acceptai ma mission, l'une d'elles m'interdit de donner les détails de cette merveilleuse carrière de Micaël sous l'aspect du mortel morontiel d'Endantum.

Quand Micaël revint de cette effusion morontielle, il fut évident pour nous tous qu'il était devenu l'un de nos semblables, que le Souverain de l'Univers était aussi l'ami et l'aide compatissant des formes d'intelligences créées, même les plus humbles, de ses royaumes. Nous avions déjà noté auparavant qu'il acquérait progressivement le point de vue des créatures dans l'administration de l'univers, car cette assimilation était apparue graduellement; mais elle devint plus marquée après le parachèvement de son effusion comme humain morontiel, et encore davantage après son retour de la carrière de fils du charpentier sur Urantia.

Gabriel nous informa d'avance du moment où Micaël serait libéré de son effusion morontielle, et en conséquence nous préparâmes une réception appropriée sur Salvington. Des millions et des millions d'êtres furent rassemblés des mondes-sièges des constellations de Nébadon, et la majorité des hôtes des mondes adjacents fut réunie pour lui souhaiter la bienvenue à la reprise de son règne sur son univers. En réponse à nos nombreux discours d'accueil et marques d'appréciation pour un Souverain portant un intérêt aussi vital à ses créatures, Micaël se borna à répondre: « Je me suis simplement occupé des affaires de mon Père. Je fais tout bonnement ce qui plaît aux Fils du Paradis qui aiment leurs créatures et cherchent ardemment à les comprendre».

À partir de ce jour-là et jusqu'à l'heure où Micaël se lança dans son aventure sur Urantia en tant que Fils de l'Homme, tout Nébadon poursuivit la discussion des nombreux exploits de son Chef Souverain pendant sa vie sur Endantum en tant qu'incarnation effusée d'un ascendeur morontiel évolutionnaire; il y fut en tous points éprouvé comme ses compagnons rassemblés de tous les mondes matériels de la constellation où il séjournait.

7. -- LA SEPTIÈME ET DERNIÈRE EFFUSION

Pendant des dizaines de milliers d'années, nous attendîmes tous avec impatience la septième et dernière effusion de Micaël. Gabriel nous avait appris que cette mission terminale s'effectuerait dans la similitude d'une chair mortelle, mais nous ignorions complètement le moment, le lieu, et le processus de cette aventure culminante.

L'annonce publique que Micaël avait choisi Urantia pour théâtre de son effusion finale fut faite peu après la nouvelle de la défaillance d'Adam et d'Ève. Ainsi, pendant plus de trente cinq mille ans, votre monde a occupé une place marquante dans les conseils de l'univers local tout entier. À part le mystère de l'incarnation, nulle étape de l'effusion sur Urantia ne comporta de secrets. Du commencement à la fin, et jusqu'au retour triomphal de Micaël sur Salvington comme Souverain Suprême de son univers, tout ce qui se passa sur votre monde infime mais hautement honoré reçut la publicité universelle la plus complète.

Jusqu'au moment de l'événement lui-même, nous n'avions jamais su que Micaël apparaîtrait sur terre comme un bébé impuissant du royaume, mais nous avions pensé qu'il emploierait peut-être cette méthode. Auparavant, il était toujours apparu comme un individu pleinement développé du groupe de personnalités choisi pour l'effusion. Quand la télédiffusion de Salvington annonça que le petit enfant de Bethléhem était né sur Urantia, cette nouvelle fit sensation.

Non seulement nous nous rendîmes alors compte que notre Créateur et ami franchissait l'étape la plus précaire de toute sa carrière en risquant apparemment sa position et son autorité dans cette effusion sous forme de bébé sans défense, mais nous comprîmes aussi que son expérience dans cette effusion humaine et finale l'installerait pour l'éternité sur son trône comme souverain indiscuté et suprême de l'univers de Nébadon. Pendant un tiers de siècle du temps de la Terre, tous les yeux dans toutes les parties de notre univers local firent converger leur regard sur Urantia. Toutes les intelligences se rendirent compte que la dernière effusion suivait son cours. Nous connaissions depuis longtemps la rébellion de Lucifer dans Satania et la désaffection de Caligastia sur Urantia; nous comprenions donc fort bien l'intensité de la lutte qui aurait lieu quand notre chef condescendrait à s'incarner sur Urantia sous l'humble forme et la similitude d'une chair mortelle.

Jésus ben Joseph, le bébé juif, fut conçu et naquit dans le monde exactement comme tous les autres enfants avant lui et après lui, sauf que cet enfant particulier était l'incarnation de Micaël de Nébadon, un divin Fils du Paradis et le créateur de tout un univers de choses et d'êtres. Ce mystère de l'incarnation de la Déité dans la forme humaine de Jésus, dont l'origine était par ailleurs naturelle sur Urantia, restera éternellement impénétré. Même dans l'éternité, vous ne connaîtrez jamais la technique et la méthode de l'incarnation du Créateur dans la forme et la similitude de ses créatures. C'est le secret de Sonarington, et ces mystères sont la propriété exclusive des Fils divins qui ont passé par l'expérience de l'effusion.

Certains sages de la Terre connaissaient l'arrivée imminente de Micaël. Par les contacts entre mondes, ces sages doués de perspicacité spirituelle apprirent l'effusion prochaine de Micaël sur Urantia, et les séraphins en firent l'annonce, par l'intermédiaire des médians, à un groupe de prêtres chaldéens dont le chef était Ardnon. Ces hommes de Dieu rendirent visite à l'enfant nouveau-né dans la crèche. Le seul événement surnaturel associé à la naissance de Jésus fut cette annonciation à Ardnon et à ses compagnons par les séraphins qui avaient autrefois été attachés à Adam et Ève dans le premier jardin.

Les parents humains de Jésus étaient des gens moyens de leur époque et de leur génération; le Fils de Dieu incarné naquit donc d'une femme et fut élevé à la manière ordinaire des enfants de cette race et de cet âge.

L'histoire du séjour de Micaël sur Urantia, le récit de l'effusion humaine du Fils Créateur sur votre monde, est une affaire qui dépasse la portée et le but du présent fascicule.

8. -- LE STATUT DE MICAËL APRÈS SES EFFUSIONS

Après l'effusion finale et réussie de Micaël sur Urantia, non seulement il fut accepté par les Anciens des Jours comme chef souverain de Nébadon, mais il fut aussi reconnu par le Père Universel comme administrateur confirmé de l'univers local qu'il avait créé. Lors de son retour sur Salvington, ce Micaël, Fils de l'Homme et Fils de Dieu, fut proclamé chef permanent de Nébadon. D'Uversa vint la huitième proclamation de la souveraineté de Micaël, tandis que du Paradis arriva une déclaration conjointe du Père Universel et du Fils Éternel qui instituait cet Homme-Dieu comme seul chef de l'univers de Nébadon et qui ordonnait à l'Union des Jours stationné sur Salvington de signifier son intention de se retirer au Paradis. Les Fidèles des Jours sur les mondes-sièges des constellations reçurent aussi des instructions pour démissionner des conseils des Très Hauts. Mais Micaël ne voulut pas consentir à ce que les Fils de la Trinité lui retirent leurs conseils et leur coopération. Il les rassembla sur Salvington et les pria de rester perpétuellement à leur poste dans Nébadon. Ils signifièrent à leurs directeurs du Paradis leur désir d'accéder à cette requête, et peu après furent émis les ordres de séparation d'avec le Paradis qui attachaient pour toujours ces Fils de l'univers central à la cour de Micaël de Nébadon.

Il avait fallu presque un milliard d'années du temps d'Urantia pour parachever la carrière d'effusion de Micaël et pour procéder à l'établissement définitif de son autorité suprême dans l'univers de sa propre création. Micaël naquit créateur, il fut éduqué comme administrateur, formé comme dirigeant, mais invité à gagner sa souveraineté par expérience. C'est ainsi que votre petit monde fut connu de tout Nébadon comme le cadre où Micaël paracheva l'expérience exigée de tout Fils Créateur du Paradis avant qu'il ne reçoive la direction et le contrôle illimités de l'univers créé par lui-même. À mesure que vous vous élèverez dans l'univers local, vous en apprendrez davantage sur les idéaux des personnalités impliquées dans les effusions antérieures de Micaël.

En parachevant ses effusions de créature, non seulement Micaël établissait sa propre souveraineté, mais il augmentait aussi la souveraineté évoluante de Dieu le Suprême. Au cours de ces effusions, non seulement le Fils Créateur se lança dans une exploration descendante des diverses natures de la personnalité des créatures, mais il réussit à révéler les volontés diversifiées des Déités du Paradis dont la synthèse, telle quelle est révélée par les Créateurs Suprêmes, dévoile la volonté de l'Être Suprême.

Ces divers aspects volitifs des Déités sont éternellement personnalisés dans les natures différentes des Sept Maîtres Esprits, et chacune des effusions de Micaël était particulièrement révélatrice de l'une de ces manifestations de la Déité. Dans son effusion Melchizédek, il manifesta la volonté unifiée du Père, du Fils, et de l'Esprit. Dans l'effusion Lanonandek, il manifesta celle du Père et du Fils. Dans l'effusion adamique, il révéla la volonté du Père et de l'Esprit, et dans l'effusion séraphique celle du Fils et de l'Esprit. Dans l'effusion humaine-spirituelle sur Uversa il dépeignit la volonté de l'Acteur Conjoint, et dans l'effusion humaine morontielle, la volonté du Fils Éternel. Enfin, dans l'effusion matérielle sur Urantia, il vécut la volonté du Père Universel, en tant que mortel de chair et de sang.

Le parachèvement de ces sept effusions dégagea la souveraineté suprême de Micaël et créa aussi la possibilité pour le Suprême d'étendre sa souveraineté sur Nébadon. Dans aucune de ses effusions Micaël ne révéla Dieu le Suprême, mais la somme de ses sept effusions est une nouvelle révélation de l'Être Suprême pour Nébadon.

Dans l'expérience de la descente de Dieu vers l'homme, Micaël expérimentait en même temps une ascension partant des possibilités de manifestations partielles. Il s'élevait à la suprématie de l'action finie et à la finalité de la libération de son potentiel pour des fonctions absonites. Micaël, Fils Créateur, est un créateur dans l'espace-temps, mais Micaël, Maître Fils septuple, est membre de l'un des corps divins constituant la Trinité Ultime.

En révélant les volontés de la Trinité sous l'aspect des Sept Maîtres Esprits, le Fils Créateur a passé par l'expérience de dévoiler la volonté du Suprême. En opérant comme révélateur de la volonté de la Suprématie, Micaël, à l'instar de tous les autres Maîtres Fils, s'est identifié lui-même avec le Suprême pour l'éternité. Au cours du présent âge de l'univers, il révèle le Suprême et participe à la réalisation de la souveraineté de la Suprématie. Par contre, dans le prochain âge de l'univers, nous croyons que Micaël collaborera avec l'Être Suprême dans la première Trinité expérientielle destinée aux univers de l'espace extérieur.

Urantia est le mausolée sentimental de tout Nébadon , la plus importante de dix millions de planètes habitées ou habitables, la demeure humaine de Christ Micaël, souverain de tout Nébadon, ministre Melchizédek auprès des royaumes, sauveur systémique, rédempteur adamique, compagnon séraphique, associé des esprits ascendants, être morontiel en progrès, Fils de l'Homme dans la similitude d'une chair mortelle, et Prince Planétaire d'Urantia. Et vos Écritures disent la vérité en affirmant que ce même Jésus a promis de revenir un jour sur le monde de son effusion terminale, le Monde de la Croix.

 

[Présenté par le Chef des Étoiles du Soir.]

 

            [Ce fascicule 119, décrivant les sept effusions de Christ Micaël, est le soixante-troisième et dernier d'une série de présentations par de nombreuses personnalités, retraçant l'histoire d'Urantia jusqu'à l'époque où Micaël apparut sur terre dans la similitude d'une chair mortelle. Ces fascicules furent autorisés par une commission nébadonienne de douze membres agissant sous la direction de Mantutia Melchizédek. Nous avons dicté ces exposés et nous les avons mis en langue anglaise par une technique permise par nos supérieurs, en l'an 1935 de l'ère chrétienne d'Urantia.]

 

top

Quelques liens
Forum du livre d'Urantia  | Livre d'Urantia 2014  | La religion de Jésus  |  Les apôtresLa Fondation Urantia  |  New York City translation portal  |  Les anges d'Urantia

Powered by CMSimple | Template: ge-webdesign.de | Login